Du Parc des Canards à l’Ile des Moulins

Enfin, l’été est là, bien que le soleil se soit badigeonné de crème solaire à SPF élevé, il est là!

Quand j’étais petite, nous n’allions pas à l’Ile des Moulins, mais au Parc des Canards! Un gentil monsieur du Vieux Terrebonne, s’occupait des canards sur l’étang, nous gardions nos croûtes dans le fond du sac à pain pour aller nourrir les canards! C’était l’activité familiale de l’été qui se terminait souvent par un arrêt au Toit Orange sur St-Louis!

Le gentil monsieur est décédé, les canards blancs ne sont plus revenus… Malheureusement, l’activité a résisté malgré leur absence!

Aujourd’hui, les bernaches, les goélands et les pigeons ont pris la place…TOUTE la place! 

En effet, au fil des ans, nous avons été témoins d’une population croissante de bernaches… cette année, ça frise le ridicule! Malgré des affiches discrète recommandant de ne pas nourrir les oiseaux, l’activité familiale demeure!

Une marche hors des sentiers pédestres est rendue périlleuse… Des excréments de formats impressionnants jonchent le sol! C’est vraiment désagréable… Les couvertures étendues sur la pelouse, on oublie ça pour cet été!

La bernache du Canada est un oiseau migrateur protégé par une loi qui interdit les abattre ou de les capturer, de les endommager, de les détruire ou de déranger leurs nids, à l’exception de ce qui est prévu dans le Règlement sur les oiseaux migrateurs.

Le premier comportement pour permettre une meilleure cohabitation et éviter l’envahissement par un trop grand nombre de bernaches est de cesser de les nourrir. C’est primordial! En plus de les attirer artificiellement, les nourrir avec des aliments comme le pain peut nuire à leur santé en les empêchant d’absorber les nutriments naturels dont elles ont besoin. 

L’Ile des Moulins est un lieu de rassemblement magnifique, nous devons collectivement nous affairer à rendre la cohabitation humains et bernaches agréable! Pour le moment, leur nombre devient trop grand, cela devient problématique autant  pour la qualité de l’eau que la présence de déjections sur le sol.

Cessons donc de nourrir les bernaches. Permettons leur de suivre leur parcours, elles ne sont pas destinées à vivre ici!

L’été 2011 de PetitAdo!

Petit Ado a 13 ans, il est en secondaire 1 !

Il termine sa semaine de relâche lundi matin et, disons que c’était un avant-goût des vacances d’été…

Il passera plusieurs semaines seul à la maison, Papa et Maman travaillent, son frère, Monsieur Grantado devrait travailler aussi (je l’espère!!!)

L’été dernier, je n’avais pas insisté, car il assurait une supervision sur son jeune frère…

Toujours est-il que PetitAdo a une nouvelle amie, qui a presque 17 ans, dit-elle…

Alors, mon fils, cette boule hormonale, pense que c’est tout à fait normal d’aller au parc à 22h00!!!!!

C’est parce qu’à 13 ans, mon chéri, ce n’est pas normal!

L’été prochain, il passera une semaine avec les Éclaireurs en camp d’été, il aura 2 ou 3 semaines avec Papa et Maman! Nos enfants sont une espèce rarissime et ne bénéficient pas d’une garde partagée…

Ils habitent avec leurs 2 parents biologiques, donc pas deux périodes de vacances!

On a donc réussi à occuper 3 à 4 semaines. Il restera 4 à 5 semaines à régler…

Cette semaine le cahier des loisirs de notre municipalité nous offre sa sélection d’activités pour les jeunes!

Les Fripouilles organiseront l’été des 6 à 12 ans…

Le camp Aquatique, pour les 6 à 12 ans…

Programme «Aspirant Moniteur», pour les 14 ans et plus…

Soupir de découragement…

Un peu plus loin, le Groupe Plein Air Terrebonne (GPAT) offre les camps de jours des sportifs…

Vite le site, les âges ne sont pas spécifiés dans le cahier… Devinez…

Pour les 6 à 12 ans…

ANGOISSE

RIEN pour les 13 ans…

Parents d’Ados de 13 ans, que ferez-vous?

J’ai réellement besoin de suggestions car je ne veux pas le laisser 5 semaines SEUL à la maison…

Ce qui m’amène à un autre sujet…

La place des jeunes ados dans la politique familiale de la ville et le criant problème de délinquance chez les ados de Terrebonne…